Etudes thématiques : « Qui sont les locataires en précarité énergétique dans le parc social ? » et « Qui sont les locataires en précarité énergétique dans le parc privé ? »

A l’occasion de la fin de la trêve hivernale prolongée jusqu’au 10 juillet suite à la crise sanitaire, l’Observatoire National de la Précarité Energétique (ONPE) publie deux études sur la précarité énergétique des ménages dans les parcs locatifs privé et social qui sont plus nombreux que les propriétaires à connaitre des situations d’impayés (60%, Phebus 2012).

L’ONPE s’est intéressé aux locataires pauvres et à revenus modestes des parcs social et privé qui connaissent des difficultés à régler leurs factures d’énergie et qui souffrent d’inconfort dans leurs logements. Si le nombre de personnes concernées est identique dans chaque secteur, il touche un ménage sur trois dans le parc social et un sur quatre dans le parc privé.

Qui sont ces ménages ? Au-delà de leur fragilité économique, quelles sont les caractéristiques qui les distinguent ? En s’appuyant sur la dernière enquête nationale Logement de l’INSEE (2013), ces deux études mettent en évidence les caractéristiques communes de ces ménages vulnérables et de leurs logements par type de parc de logements et les facteurs de risque qui les distinguent.

Parc social :

- Etude thématique : « Qui sont les locataires en précarité énergétique dans le parc social ? ».

Parc privé :

- Etude thématique : « Qui sont les locataires en précarité énergétique dans le parc privé ? ».