INSEE Analyses : Poitou-Charentes

15 Janvier 2015

En Poitou-Charentes, plus d’un ménage sur quatre est exposé à la vulnérabilité énergétique

En Poitou-Charentes, plus de 27 % des ménages sont potentiellement en situation de vulnérabilité énergétique du fait du chauffage de leur logement ou des dépenses liées aux déplacements contraints. Le risque lié au logement concerne près de 17 % des ménages quand 14,5 % sont exposés du fait des déplacements contraints en voiture individuelle. 4 % des ménages cumulent les deux types de vulnérabilité. Globalement, la vulnérabilité énergétique est plus prégnante en Poitou-Charentes qu’en France métropolitaine, mais comparable à la France de province. Les zones rurales sont les plus affectées. Concernant le logement, les ménages ayant de faibles revenus, chauffés au fioul et habitant un logement sous-occupé sont les plus exposés. C’est aussi le cas des retraités, surtout après 75 ans, et des étudiants. Pour les déplacements, c’est logiquement la fréquence et la longueur des trajets contraints qui pèsent le plus : les ménages dont la personne de référence est ouvrier ou agriculteur sont les plus touchés, contrairement aux retraités qui sont davantage épargnés.