INSEE Analyses : Centre

15 Janvier 2015

Dans le Loiret, près du quart des ménages potentiellement éligibles aux aides à la rénovation thermique de l'Anah

Dans le Loiret, 64 000 ménages pourraient bénéficier des aides du programme Habiter Mieux de l’État et de l’Agence nationale de l’habitat. Celles-ci visent à permettre aux ménages les plus modestes de réaliser des travaux de rénovation des logements afin de réduire leur facture énergétique. Si la situation du département est plutôt favorable en termes de consommation énergétique, les logements des zones rurales sont plus souvent anciens et énergivores, en particulier dans l’est et le nord du Loiret. Un budget chauffage trop important peut entraîner des difficultés financières pour un certain nombre de ménages. Ainsi, dans le département, 16 % des ménages pourraient se trouver en situation de vulnérabilité énergétique.

Un logement mal isolé ou des revenus faibles sont des facteurs aggravants. La réalisation de travaux d’amélioration dans les logements anciens permettrait de réduire de près de 30 % la consommation de chauffage du département.