Analyse de la précarité énergétique à la lumière de l'enquête PHEBUS

31 Octobre 2015

L’étude s’appuie sur la nouvelle enquête PHEBUS (Performance de l’Habitat, Équipements, Besoins et USages de l’énergie) du SOeS (CGDD, MEDDE). Elle vise à utiliser cette base de données originale pour renouveler et approfondir la connaissance des différentes facettes du phénomène de précarité énergétique. 

Les deux premières parties présentent une actualisation des travaux du rapport CSTB « Indicateurs de la précarité énergétique et caractérisation des ménages », de mars 2014. Ils détaillent les caractéristiques des ménages ciblés par les différents indicateurs de la précarité énergétique retenus par l’ONPE. La troisième partie étudie les comportements de ces ménages en termes de mobilité et tente d’évaluer s’ils souffrent également d’une vulnérabilité énergétique dans ce domaine. Le quatrième chapitre est une déclinaison des indicateurs économiques à partir de consommations d’énergie « théoriques », évaluées à partir des Diagnostics de Performance Energétique (DPE), comme c’est l’usage en Grande-Bretagne. Le cinquième chapitre étudie la restriction de consommation selon deux approches : les déclarations des ménages et la comparaison entre leur dépense « théorique » calculée et leur dépense réelle. Enfin, la dernière partie synthétise les principaux résultats de l’étude. 

Ce rapport vient compléter un premier livrable remis en février 2015 « Ménages en précarité énergétique selon les indicateurs déclaratifs – Froid, restriction et difficulté de paiement ». Cette étude s’appuyait sur les données qualitatives de PHEBUS, en attendant que les données quantitatives de consommation d’énergie et de revenus soient stabilisées.