Rapport statistique 2019 du secours catholique : État de la pauvreté en France

Le Secours Catholique Caritas France vient de publier son rapport annuel sur la base de l'analyse des statistiques d'accueil en 2018 (1 347 500 personnes accueillies) et de l'observation de plus de 72 000 situations.

56,4 % des personnes accueillies sont des femmes dont 32% des mères isolées. Les enfants représentent 46% des personnes accompagnées. Le niveau de vie des ménages accueillis au Secours Catholique est de 535€ en médiane en 2018, soit 15€ de moins en euros constants par rapport à 2017. Cette baisse s’explique en partie par l’accroissement de la part de ménages ne percevant aucunes ressources et, parmi eux, des ménages sans droit au travail. Elle s’explique aussi par une baisse généralisée des ressources entre 2017 et 2018 dans tous les quintiles de niveau de vie.Le taux de chômage des personnes accueillies par le Secours Catholique est sept fois plus élevé que celui de la population France entière.

Le Secours Catholique fait également le constat d'un vieillissement continu des personnes accueillies et l’augmentation progressive de la part des plus de 50 ans.

La moitié des ménages accueillis est en situation d’impayés (loyer, énergie, eau, découvert bancaire, etc.). Parmi elles, 40% déclarent des impayés liés à la fourniture de gaz, d’électricité ou de combustible. Un chiffre en légère diminution par rapport à 2017. Les personnes concernées par des impayés de gaz/électricité ont une part de plus de 60 ans plus élevée que les autres situations d’impayés, un niveau de vie légèrement plus élevé, perçoivent plus souvent des prestations logement, le RSA, sont moins souvent en situation d’emploi et vivent plus en location privée (36,7 % d’entre elles).