Rapport du Plan Bâtiment Durable : 10 propositions pour l'éradication des logements énergivores

«Le parc locatif privé compte près de 6,5 millions de logements, dont 3,1 millions sont considérés comme des passoires thermiques (classes F et G). Il est estimé que ce parc résidentiel privé énergivore accueille 1,7 million de ménages très modestes (4 premiers déciles de revenus) qui doivent ainsi faire face à un couple «loyer+ charges » important. C’est pourquoi, il est essentiel de renforcer ce volet du plan de rénovation énergétique des bâtiments. Dans ce contexte, Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable a confié à Pierre Hautus, Directeur général de l’Union Nationale des Propriétaires Immobiliers (UNPI) et à Michel Pelenc, Directeur général de la Fédération SOLIHA, Solidaires pour l’habitat, le soin de conduire une réflexion collective pour proposer les actions nécessaires à une accélération de la dynamique de rénovation énergétique dans le parc locatif privé. L’objectif est de susciter le passage à l’action et l’inscription dans une démarche de rénovation dans le temps visant un bâtiment performant. Ce rapport souligne l’urgence d’accélérer la rénovation énergétique des passoires énergétiques et recommande de fixer l’obligation de respecter un seuil de consommation énergétique décent, en l’anticipant à 2025 au lieu de 2028.