Espace Membre
-A A +A
Imprimer

Autres travaux

Premier baromètre des mobilités du quotidien

La Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme et la plateforme Wimoov viennent de publier le premier baromètre des mobilités du quotidien. Ce document révèle que les Français sont loin d'être égaux en matière de transport avec une dépendance à la voiture et un budget transport élevé dès que l'on s'éloigne des grands pôles urbains.

La précarité énergétique liée au logement en Grand Est : 150 portraits mis à disposition des territoires par l’Observatoire régional de la précarité énergétique en Grand Est pour appréhender cet enjeu.

Lancé en mars 2019, l’Observatoire Régional de la Précarité Energétique en Grand Est (ORPE) est le résultat d’une initiative de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), en partenariat avec la Région Grand Est, l’Ademe, la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS), l’INSEE et ATMO Grand Est.

Étude sur la précarité et la vulnérabilité énergétique dans le Lot

Cette publication du Réseau de veille, d’échange et d’information sur le logement (RéVEIL) du LOT a pour objectif de capitaliser la connaissance du territoire et des enjeux pour une meilleure prise de conscience du phénomène de précarité à l’échelle du département du Lot.

Livre blanc "Pour une transition énergétique équitable"

Dans le cadre du partenariat avec  4 agences d'urbanisme de la région Auvergne-Rhône-Alpes (Lyon, Grenoble, St Etienne et Clermont-Ferrand) l’ADEME a soutenu le projet de réflexion et de recherche sur les conditions et les moyens de conduire une transition énergétique équitable.

INSEE Analyses : Lorraine

La Lorraine est une des régions les plus touchées par la vulnérabilité énergétique. Plus d’un tiers des ménages lorrains consacrent une part importante de leur revenu au chauffage de leur logement ou à l’achat de carburant pour leurs déplacements en voiture. Les ménages meusiens et vosgiens sont les plus concernés. La facture est particulièrement élevée en Lorraine pour le chauffage.

INSEE Analyses : Centre

Dans le Loiret, 64 000 ménages pourraient bénéficier des aides du programme Habiter Mieux de l’État et de l’Agence nationale de l’habitat. Celles-ci visent à permettre aux ménages les plus modestes de réaliser des travaux de rénovation des logements afin de réduire leur facture énergétique.

INSEE Analyses : Pays de Loire

Dans les Pays de la Loire, 13,2 % des ménages consacrent sur l’année plus d’un mois de revenu à payer leur chauff age. Cette vulnérabilité énergétique « résidentielle » touche davantage les plus pauvres et les personnes seules. Au-delà des niveaux de revenus des ménages, des caractéristiques propres au logement augmentent le montant de la facture énergétique : le chauff age au fi oul, une date de construction antérieure à 1975.

INSEE Analyses : Poitou-Charentes

En Poitou-Charentes, plus de 27 % des ménages sont potentiellement en situation de vulnérabilité énergétique du fait du chauffage de leur logement ou des dépenses liées aux déplacements contraints. Le risque lié au logement concerne près de 17 % des ménages quand 14,5 % sont exposés du fait des déplacements contraints en voiture individuelle. 4 % des ménages cumulent les deux types de vulnérabilité.

INSEE Analyses : Ile-de-France

En prenant en compte le chauffage et l’eau chaude de leur logement ainsi que leurs dépenses de carburant, près de 436 000 ménages franciliens sont estimés en situation de vulnérabilité énergétique. Les deux tiers d’entre eux éprouvent des difficultés à régler leurs seules factures de chauffage. Le profil des ménages vulnérables pour le chauffage de leur logement est très différent entre les zones urbaines et rurales.

Pages

S'abonner à Autres travaux