Hommage à Bruno Lechevin, un homme engagé

Bruno Lechevin, Président de l’ADEME et de l’Observatoire National de la Précarité Energétique de 2013 à 2018, nous a brutalement quitté le 5 février 2020.

Engagé en faveur d’une transition écologique juste et solidaire, Bruno Lechevin était Vice-Président fondateur d'Electriciens sans frontières, une ONG fondée en 1986 qui œuvre pour l'accès à l'eau et l'énergie dans les pays en voie de développement.

Embauché par l'entreprise EDF-GDF Distribution, il exerce ensuite différents mandats syndicaux pour la CFDT. En 2000, il est nommé commissaire de la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Une fonction qu'il occupe pendant huit ans et dans laquelle il s'attache à défendre l'intérêt des consommateurs finaux.

En 2008, il devient délégué général du médiateur national de l'énergie et fait de la lutte contre la précarité énergétique son cheval de bataille.

C'est en 2013, en plein débat sur la transition énergétique, qu'il est nommé président de l'ADEME et il le restera jusqu'en 2018. L'efficacité énergétique et la rénovation des bâtiments figuraient parmi ses priorités, tout comme la déclinaison des politiques nationales au niveau des territoires.
Son action contre la précarité énergétique ne faiblit pas et il prend la présidence de l'Observatoire National de la Précarité Energétique (2016 – 2018) pour fédérer les partenaires nationaux autour des enjeux de lutte contre la précarité énergétique.

Lors du colloque de l’ONPE 2016, il rappelait d’ailleurs que « la lutte contre la précarité énergétique constitue un chantier prioritaire pour réussir la transition énergétique et solidaire » et estimait que « le social est le 3ème pilier du développement durable ». Pour lui, « on ne réussira pas une transition écologique en laissant sur le bord de la route les populations les plus fragiles ». Il voyait donc dans l’instauration du chèque énergie, dont il était un fervent défenseur, une bonne nouvelle en rappelant que « chaque montée de 10% du prix de l’énergie [était] la possibilité de faire basculer 450 000 nouveaux foyers dans la précarité énergétique ».

En 2018, il poursuit son engagement en tant que Délégué général de l'association Pacte Finance Climat qui œuvre à l'adoption d'un traité européen pour mettre la finance au service de la transition écologique.
La lutte contre la précarité énergétique vient ainsi de perdre un de ses acteurs historiques.
« Faire reculer la précarité énergétique tout en construisant une société plus respectueuse des ressources est essentiel ». C’est en ces termes que Bruno Lechevin rappelait les objectifs de son combat dans la lettre du Médiateur National de l’Energie de janvier 2019. Les priorités qu’il fixait : alerter, informer, revaloriser le chèque énergie, l’abonder pour les travaux de rénovation et éradiquer les passoires thermiques.

L’ONPE et ses 28 partenaires auront à cœur de poursuivre son engagement.